Arras en Lavedan
Premier village que vous rencontrerez à la sortie d'Argelès-Gazost, sur la montée du col d'Aubisque ce village possède une très belle église de montagne (inscrite à l'inventaire supplémentaire des M.H.) avec une porte gothique de cagots, emmurée, un clocher rectangulaire qu'abrite une toiture d'ardoises à trois pentes, un maître autel en bois doré du XVIll ème siècle, une émouvante peinture du XVII siècle du martyre de sainte Catherine et une " Vierge assise à l'Enfant " en bois polychrome du XIV ème siècle. A côté de l'église, seul vestige de l'Abbadie ou manoir des abbés lays d'Arras, se dresse une tour cylindrique aux murs épais dont le rez-de-chaussée est une salle en voûte.
Surplombant le village, les ruines d'une petite forteresse, le Castet-Naou en cours de restauration, rappellent qu'Arras fut anglais pendant quarante ans sous la domination du Prince Noir.